• Slide home 4
  • Slide home 3
  • Slide home 2
  • Slide home 1
Grand Maitre 2020-2021

La Grande Histoire des Vins d’Alsace

Pour un viticulteur qui aime l’histoire, l’Alsace, ses Grands Vins, quel honneur d’avoir été Grand Maître dans le Château de Lazare fraîchement rénové de sa toiture, et avec sous ses pieds quelques 60000 bouteilles témoins de l’histoire de la viticulture depuis plusieurs décennies.

 

Tout cela, je l’ai partagé et transmis à nos invités de tous horizons avec honneur, enthousiasme et plaisir lors de nos différentes manifestations et chapitres !

 

Je tiens ici à souligner la qualité et la force de l’esprit d’équipe qui a présidé tout au long de mon mandat : la disponibilité du Chancelier Receveur, la fidélité de mes consœurs et confrères, la présence physique et sonore du Grand Massier, la contribution attentive de mon Major Alexandre et la participation active de son groupe de jeunes conseillers, la collaboration constructive des permanents du château.

 

Les chapitres furent l’occasion de moments gastronomiques de très haut niveau et de dégustations festives de nos vins “sigillés” : un grand merci à nos trois sénéchaux, Sylvie et Gilles GRUCKER du “Pressoir de Bacchus” à Blienschwiller, Jean-Christophe PERRIN de “L’Altévic” à Hattstatt, Henri GAGNEUX de “La Palette” à Wettolsheim.

 

Le contexte sanitaire n’a pas autorisé le rayonnement international habituel de la Confrérie. Mon épouse Jocelyne et moi-même sommes néanmoins très contents d’avoir honoré un chapitre en Suède, et nous excusons auprès des autres délégations de n’avoir pu soutenir comme il aurait été d’usage, leurs initiatives et magnifiques manifestations.

Toutefois, dans le cadre de la présidence hongroise de l’Union Européenne, l’accueil au château d’une délégation étrangère de 54 ambassadeurs venus du monde entier aura constitué un des points forts du rayonnement de notre Confrérie et de son château.

 

Les premiers pas de l’orientation pour l’avenir ont été fixés : le monde évolue vite et notre prestigieuse Confrérie se doit de suivre sans interruption ce mouvement permanent au risque de prendre un retard qui serait néfaste à son bon fonctionnement. Je souhaite très sincèrement bon vent à mon successeur Serge DUBS et sa Major Fanny PAILLOCHER ainsi que la bienvenue à nos nouveaux jeunes conseillers.

 

Conformément à la tradition qui veut que le héraut intervienne toujours à la fin des chapitres, je ne lui adresserai mes chaleureux remerciements seulement ici, à la fin de mon écrit.

 

Être Grand Maître, quelle formidable aventure où les bons moments partagés surpassent largement les difficultés rencontrées lors de mon double mandat. Tout cela valait vraiment la peine d’être vécu !

Pierre RUHLMANN

Grand Maître 2020 – 2021

Viticulteur à EICHHOFFEN